Le monde du sport a perdu l’un des hommes d’affaires le plus influents du sport business. Malcolm Glazer, propriétaire de Manchester United, mais aussi de la franchise de football américain des Tampa Bay Bucaneers (NFL), vainqueur du Super Bowl en 2002, est décédé à l’âge de 85 ans.

Si Malcolm Glazer possédait la franchise floridienne depuis 1995 (achetée 192 millions de dollars), c’est en rachetant Manchester United en 2005 qu’il s’est fait connaître en Europe. En tant que propriétaire des Red Devils, il a connu plusieurs succès, avec des titres de champion d’Angleterre en 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013 et une Ligue des champions en 2008. Pour autant, il n’a jamais été apprécié des supporters : Love United, hate Glazer. Sa prise de pouvoir, par le biais d’un emprunt remboursé par MU, est restée en travers de la gorge des supporters devant les 800 millions de livres (environ 980 millions d’euros) à rembourser. Ils redoutaient, à raison, que le nouveau propriétaire, même si la gestion revenait en réalité à ses enfants (Malcolm Glazer est père de six enfants qui lui ont donné 14 petits-enfants, ndlr), veuille limiter les fonds disponibles pour les transferts et augmenter les prix des billets et abonnements à Old Trafford. Les plus irréductibles iront jusqu’à créer un nouveau club : le FC United.

Malcolm Glazer n’était pas membre du comité de direction. Sa disparition ne va donc rien changer pour Manchester United. Sa veuve, Linda, et ses enfants vont prendre la présidence des Tampa Bay Buccaneers.