Depuis le début de saison, Mamadou Sakho n’a pas joué un seul match avec Liverpool. L’international français a été mis à l’écart du groupe professionnel par son entraîneur Jürgen Klopp. Un départ au prochain mercato est la meilleure solution pour le défenseur international.

De héros à paria. Telle est la destinée suivie par Mamadou Sakho au FC Liverpool depuis le mois d’avril 2016. Le 14 avril dernier, le défenseur égalise (3-3) en demi-finale de l’Europa League contre le Borussia Dortmund à Anfield Road, puis il inscrit un but contre Everton dans le derby de la Mersey une semaine plus tard. Mais le 23 avril, les problèmes commencent pour l’international tricolore. Il est contrôlé positif à un brûleur de graisse et suspendu à titre provisoire pendant trente jours. Le joueur de 26 ans manque la fin de saison et la finale d’Europa League. En outre, Didier Deschamps ne le convoque pas pour l’Euro 2016 avec l’équipe de France. Sakho est finalement blanchi dans son affaire de contrôle positif début juillet, mais le mal est fait.

Viré du stage estival par Klopp

Lavé de tout soupçon, Mamadou Sakho débute une nouvelle saison, sa quatrième, avec Liverpool le 21 juillet lors de la tournée américaine, avec une première étape à Los Angeles. Sur différentes vidéos publiées par la chaîne officielle du club anglais, on peut voir le Français heureux et de bonne humeur mais en interne, son attitude agace son entraîneur Jürgen Klopp. Cinq jours après leur arrivée, Sakho est expulsé du groupe par le technicien allemand et doit rentrer en Angleterre. Klopp explique les raisons du renvoi de son joueur : Il a manqué le départ de l’avion, il a manqué un entraînement et il est arrivé en retard à un repas. La porte n’est toutefois pas totalement fermée car à la mi-septembre, son entraîneur assure qu’il pourra retrouver le groupe lorsqu’il aura retrouvé du rythme après sa blessure au tendon d’Achille. Quelques jours après ces propos, Sakho n’est pas retenu avec la réserve et exprime toute sa rancoeur sur le réseau social Snapchat, le 24 septembre. Cela fait trois semaines que j’ai repris et je suis prêt à jouer mais ils ne veulent pas que je joue en réserve. Je ne veux pas encore parler mais je parlerai bientôt. J’accepte ma situation mais je n’accepte pas les mensonges.

L’OM ou le PSG sur les rangs?

Cette sortie médiatique, ajoutée à sa volonté de ne pas vouloir être prêté cet été, est la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour Klopp. L’Allemand décide alors d’envoyer le défenseur central avec la réserve. Depuis cette date, Sakho s’entraîne et joue avec les moins de 23 ans du club. Désormais, la seule solution possible pour le défenseur est de quitter Liverpool dès cet hiver. Les Reds ne devraient pas s’opposer à son départ (sous forme d’un prêt ou d’un transfert définitif). Reste à connaître les prétendants. La Ligue 1 pourrait bien lui ouvrir les bras. Même formé au Paris SG, son arrivée à l’Olympique de Marseille, à la recherche de renforts dans tous les secteurs, ne serait pas une surprise. Frank McCourt, nouveau propriétaire de l’OM, n’a pas seulement l’avantage de partager la même nationalité que les principaux actionnaires de Liverpool. Il les connaît aussi pour avoir fréquenté les propriétaires des Boston Red Sox du temps où il détenait la franchise de MLB des Los Angeles Dodgers. A moins que le PSG ne soit tenté de faire revenir un joueur symbole à la maison…

Sébastien Crouzol