Swansea est allé s’imposer 2 buts à 1 à Manchester United lors du match d’ouverture de la Premier League. Incapable de faire la différence dans le jeu, Man U commence bien mal cette nouvelle saison.

Louis van Gaal n’imaginait surement pas pire début de saison à la tête de Manchester United. Son équipe s’est inclinée à Old Trafford sur le score de 2 buts à 1 face à une équipe de Swansea qui a su tirer son épingle du jeu dans ce match. C’est la première fois depuis 42 ans que United perd lors de la journée inaugurale du championnat. Au coup d’envoi, le technicien batave a aligné une équipe en 3-5-2 avec notamment deux néophytes issus du centre de formation. Tyler Blackett, défenseur central de 20 ans et Jesse Lingard, ailier droit de 21 ans. Un autre joueur effectuait ces grands débuts avec les Red Devils, en la personne d’Ander Herrera, transféré cet été de l’Althletic Bilbao. Face à eux, Gary Monk, l’entraineur des Swansea, a lui organisé son équipe dans un système en 4-2-3-1, avec Bafétimbi Gomis sur le banc.

Malgré une possession qui a atteint 60 % en moyenne durant toute la partie, les joueurs de United n’ont jamais inquiété Swansea tout au long du match. Incapable de mettre le danger sur le but de Fabianski mis à part sur coup de pied arrêté et encore, Manchester s’est fait surprendre peu avant la demi-heure de jeu sur la seule action dangereuse de la première mi-temps. Après un bon travail de Sigurdsson sur la droite, ce dernier décalait le Coréen Ki à l’entrée de la surface, qui fixait De Gea d’une frappe croisé qui finissait sa course dans le petit filet du gardien espagnol.

Malgré l’égalisation de Rooney…


Au retour des vestiaires, Hernandez, fantomatique en première mi-temps, est remplacé par Nani et Van Gaal changeait de système pour passer en 4-4-2. Et le changement s’est fait sentir dès le début de la deuxième mi-temps. Beaucoup plus remuant, les Mancuniens poussaient et à la 53eme minute, à la suite d’un corner dévié par Phil Jones, Rooney réalisa une belle bicyclette à bout portant et remit les équipes à égalité. Dès lors, le match était complètement relancé, Swansea avait beaucoup plus de mal à ressortir le ballon grâce à un bon pressing de Man U. Rooney touchait la barre sur un coup franc aux abords de la surface (65e). Mais comme en première mi-temps, Swansea a profité des errements de la défense de Manchester, et sur leur seule situation dangereuse de cette deuxième mi-temps, Montero le nouvel entrant percutait sur le côté gauche pour adresser un centre à Routledge qui remettait à Sigurdsson qui n’avait plus qu’à conclure sur un joli plat du pied gauche (72e).

La fin du match fut à l’image du reste du match avec une équipe valeureuse de Swansea qui a tenu la baraque face à des Red Devils trop brouillons devant. Manchester United commence sur de biens mauvaises bases cette nouvelle saison, et devra vite se reprendre dans une semaine face à Sunderland.

Alexandre Bourbon