En choisissant de quitter le Barça pour rejoindre Chelsea, Cesc Fabregas s’est attiré les foudres de certains fans… d’Arsenal. La décision de leur ancien capitaine de rejoindre le grand rival londonien a dépité les supporters des Gunners. Des photos de maillots d’Arsenal floqués du nom de l’Espagnol brûlés ont été publiés sur les réseaux sociaux. Arsène Wenger n’a pas non plus été épargné : beaucoup ne comprennent pas pourquoi l’entraîneur d’Arsenal a décidé de ne pas lever l’option dont il disposait pour racheter Fabregas, ancienne idole d’Highbury et de l’Emirates Stadium (2003-2011).