Pour Vincent Duluc, journaliste de L’Equipe, c’est clair : Messi est le plus grand joueur de l’histoire du sport.

“Il ne faut jamais regretter que le meilleur joueur du monde soit désigné meilleur joueur du monde. Le sixième Ballon d’Or de Lionel Messi souligne la magie d’un pied gauche, la constance d’un caractère et ce constat comme un vertige : jamais, dans l’histoire, un joueur n’a à ce point dominé ce jeu tous les trois jours. L’aura de Pelé, le roi, le plus grand joueur du XXe siècle, reposait sur l’imaginaire, ainsi que sur sa manière d’être au rendez-vous des Coupes du Monde, tous les quatre ans, de 1958 à 1970. Lionel Messi, lui, est d’abord un héros du réel, un héros de tous les jours. Et de tous les trois jours, donc. Il est le plus grand joueur de l’histoire du sport le plus universel et personne n’a jamais régné sur un territoire aussi vaste. L’Argentin fascine aussi par le contraste entre sa gloire absolue et la platitude même de sa vie apparente, par cette légende personnelle qui ne tient qu’au jeu”, a indiqué le journaliste.