Un peu plus de deux mois après la fermeture du mercato estival, il est l’heure de faire le bilan. Si les clubs de l’elite ont dépensé et surtout l’AS Monaco, ils sont encore loin derrière les autres gros championnats.

Un bilan confirmé par le média numéro un en France, “l’Equipe”. Ce dernier affirme que les 20 équipes de la Ligue 1 ont dépensé près de 486 millions d’euros sur ce seul mercato estival, alors que le “CIES” révèle que la somme finale revient à 830 millions d’euros en ajoutant les deux mercatos hiver et été en 2019.

Pour être plus clair, les clubs de l’elite ont déboursé 445 millions d’euros pour un joueur venant de l’étranger et 41 millions d’euros pour un joueur venant de Ligue 2. Petite surprise, c’est l’AS Monaco qui arrive en tête des dépenses avec 140 millions d’euros et notamment le transfert de Wissam Ben Yedder.

La Premier League toujours bien devant

Si la Ligue 1 a réalisé des dépenses importantes, il y a tout simplement un monde d’écart avec le marché anglais. Si les droits TV restent colossaux en Angleterre, les clubs ont déboursé près d’un milliard neuf cent millions d’euros. “Lors de la dernière décennie, les investissements en indemnités de transfert des équipes de Premier League ont représenté 35,8% du total mesuré à l’échelle du big-5. Cette proportion a passablement diminué depuis deux ans en lien avec le choix de clôturer la période des transferts estivale avant le début de la saison “, a précisé le CIES.

En deuxième position, on retrouve la Liga espagnole (1 503 milliards), devant la Serie A italienne (1 500 milliards) et la Bundesliga Allemande avec 880 millions d’euros. La France est donc cinquième.