Durant la finale de la Coupe de la Ligue entre Paris et Monaco, l’arbitre Clément Turpin a utilisé la vidéo. Une utilisation que Pierre Ménès valide.

“J’ai lu des trucs proprement ahurissants : que ça prend trop de temps, que ça supprime l’émotion… Oui mais à l’arrivée, ça supprime deux conneries. Alors il faut savoir ce qu’on veut. Et puis on est encore en phase d’expérimentation. C’est le cas en Coupe de la Ligue et ce le sera aussi en Coupe du Monde”, a indiqué le consultant de Canal+ sur son blog.