Après la rencontre entre le PSG et Metz de ce vendredi durant laquelle les Parisiens se sont imposés sur le score de 2 à 0, le journaliste sportif Pierre Ménès a rendu son analyse sur son blog. Et cette fois-ci, c’est à la presse espagnole qu’il s’en est pris.

“Le plus intéressant s’est passé après le match avec la conférence de presse improvisée (?) de Leonardo, qui a bien recadré les choses. Quand je l’ai entendu parler, la première chose que je me suis dite c’est que la presse espagnole devrait avoir honte de toutes les merdes qu’elle a annoncées depuis deux mois sur le transfert de Neymar” a-t-il déclaré sur son blog de Canal +. “D’après le directeur sportif du PSG, il n’y a eu qu’une seule proposition écrite, datée du 27 août. Cela veut dire que les cinq cents précédentes n’étaient que de la flûte. C’est comme pour Dembélé. Non seulement il n’a jamais voulu aller à Paris, mais en plus de cela on ne lui a jamais demandé d’y aller. Voilà, ce triste feuilleton se termine, même si avec Neymar, un autre devrait vite débuter puisqu’il y a toujours quelque chose à dire autour du Brésilien.” a-t-il conclu.