Annoncé tout proche du FC Barcelone depuis de nombreux jours, Adrien Rabiot n’a toujours pas signé avec le club Blaugrana. Même si les dirigeants aimeraient le faire venir, tout le monde ne valide pas ce choix sur place.

 

Le FC Barcelone aime recruter Français. Après Jean-Clair Todibo qui sera officialisé le 1er juillet prochain au sein de l’actuel champion d’Espagne, le club devrait rapidement accueillir Adrien Rabiot avant la fin du mois. Mais au pays, le milieu du Paris Saint-Germain va devoir prouver des choses, car il n’est pas forcément le bienvenue, notamment chez les médias. Depuis le début du mercato, la presse annonçait un duel entre Rabiot et Frenkie De Jong. Ce dernier, intransférable cet hiver et plus proche du Paris SG, le Barça s’est donc rapatrié sur le joueur formé au PSG.

Une solution de repli qui ne fait pas rêver les journalistes locaux. Il y a quelques jours, Roger Arbusà, journaliste pour Catràdio Esports avait donné son avis sur la signature du tricolore. “Rabiot arrivera libre l’été prochain s’il ne signe pas cet hiver, mais je ne le vois pas comme un renfort nécessaire. Ici, à Barcelone, la signature de Rabiot ne convainc pas. Personnellement, ça ne me séduit pas parce que la priorité du Barça pour son milieu de terrain doit être de Jong”.

 

Une attitude pointée du doigt

 

Autre point que le jeune parisien devra améliorer et même corriger, sa réputation. Formé au Paris Saint-Germain, il a refusé à plusieurs reprises de prolonger son contrat avec son club formateur et se retrouve libre. L’histoire qui pourrait lui causer le plus de préjudices reste tout de même l’Equipe de France. En juin dernier, il avait dit non à une place de réserviste avec les Bleus estimant qu’il avait le niveau pour entrer dans la liste des 23. Une attitude qui n’a pas forcément été du goût de tout le monde en Catalogne.

Des informations confirmées par Arbusà : “C’est vrai que ça n’a pas plu. Certaines de ses attitudes ont déplu, comme par exemple son refus de joueur numéro 6 avec le Paris Saint-Germain ou un autre refus, celui de faire partie des réservistes français pour le Mondial. Le public culé est au courant de ce genre de chose et il n’aime pas ça”. Autant dire que Rabiot va devoir se faire tout petit et travailler très dur pour mériter sa place dans l’équipe et faire changer les mentalités.

G. Zerbone