Depuis quelques années, le Paris Saint-Germain se retrouve dans une galère en ce qui concerne les transferts. Même si le club ne manque pas de moyens du fait de son investisseur et même propriétaire Qatari, il faut faire face au fair-play financier. Une loi qui oblige un club à équilibrer son budget transfert, dépenses / ventes. Malgré tout, l’équipe cherche des moyens pour contourner ces règles.

 

Le Paris Saint-Germain se montre très astucieux et malin. L’équipe aurait mis en place un petit stratagème qui pourrait bien porter ses fruits. En effet, cet hiver, le club portugais de Portimonense a vendu son ailier japonais de 24 ans, Shoya Nakajima au club qatari d’Al Duhail pour une somme de près de 35 millions d’euros. Révélation de la Liga portugaise avec 15 buts et 19 passes décisives en 47 matchs, ce dernier intéresse le Paris Saint-Germain. Cependant, suite à l’arrivée de Leandro Paredes au mercato contre un chèque de plus de 40 millions d’euros, le club de la capitale se retrouve bloqué par le fair-play financier et ne peut pas s’offrir le Japonais.

Du coup, les dirigeants qatari et surtout Nasser Al-Khelaïfi a pensé une stratégie pour contourner cette règle. Paris devrait racheter le joueur dès cet été à Al Duhail pour une petite somme car le club en question appartient au Cheick Al-Tamim, le propriétaire du champion de France. Une stratégie qui pourrait marcher et permettre au PSG de s’attacher les services de Nakajima à bas prix ou envisagé un prêt. Plutôt malin sur le coup…

G. Zerbone