La fin de saison s’annonce longue à Marseille. Malgré la crise financière qui ronge le club, Jérôme Rothen conseille aux joueurs et au staff de rester concentré sur les objectifs sportifs, du moins jusqu’à la fin de cette saison…

Hier en conférence de presse, André Villas-Boas a surpris tout le monde en évoquant les problèmes qu’il rencontre avec ses dirigeants. Le tacticien portugais a même ouvert la porte à un départ l’été prochain si la situation financière du club ne se décante pas. Sur le plateau de RMC Sports, l’ancien Parisien Jérôme Rothen a évoqué une solution que les joueurs et le staff marseillais peuvent adopter.

« J’ai vécu ce genre de situation où l’entraîneur peut aussi se mettre en difficulté avec son équipe dirigeante. Et à l’arrivée, il est soutenu à l’intérieur. Il est soutenu, j’ai des échos aussi du vestiaire, parce qu’ils l’adorent, parce que les séances sont géniales, encore plus quand tu gagnes, et encore plus quand ils prévoient des choses et que ça se passe sur le terrain. […] J’ai vécu avec des groupes où on s’entendait parfaitement, et tu sais que la situation des clubs est compliquée, et par moments, surtout en cours de saison, sur une préparation estivale tu te dis : ‘Ce n’est pas grave, faites les cons, du moins financièrement vous êtes dans la merde, mais aujourd’hui on va tous rester.’ Et en effet, il peut y avoir un pacte entre le groupe de joueurs et le staff pour se dire : ‘Il y a des propositions, peut-être pour Sanson, pour d’autres, mais tout le monde va rester, vous allez tous refuser, et on verra au mois de juin. On sortira tous gagnants, car on va qualifier le club pour la Ligue des Champions. Et après, ils se démerdent.’ Je pense qu’ils peuvent vraiment aller dans ce sens-là. »