Et si André Villas-Boas retournait du côté de Porto la saison prochaine ? C’est visiblement un scénario catastrophe auquel les supporters de l’OM doivent se préparer si le club ne dispute pas la Ligue des Champions l’année prochaine.

Alors que la Ligue 1 est toujours paralysée par l’épidémie de coronavirus, l’Olympique de Marseille pourrait bien être le grand perdant de la saison. En cas d’annulation pure et simple de l’exercice 2019-2020, le club Phocéen – actuellement 2ème du championnat – pourrait donc perdre sa place en Ligue des Champions. De quoi provoquer le départ anticipé d’André Villas-Boas ? William Pereira, journaliste pour 20 minutes, évoque un intérêt toujours très prononcé du FC Porto pour son ancien entraîneur.

« Ses performances avec l’OM sont mises en avant depuis son arrivée, et notamment les moments clés avec sa première victoire ou sa série d’invincibilité. C’est le cas des autres entraîneurs portugais comme José Mourinho, qui est hors catégorie, mais aussi de Paulo Fonseca au Shakhtar, Nuno à Wolverhampton et bien sûr Jorge Jesus avec ses exploits au Brésil à Flamengo. Concernant Villas-Boas, il reste très observé par les supporters du FC Porto car il est le dernier à avoir ramené une coupe d’Europe au club. Son avenir à l’OM n’est pas vraiment évoqué l’année prochaine. Mais, on parle du moyen terme avec son envie de devenir président du FC Porto. Ce ne sera probablement pas pour les prochaines élections, car Pinto Da costa sera réélu, mais il pourrait briguer les suivantes. Lui-même l’a avoué récemment, et les rumeurs vont dans ce sens. C’est l’un de ses objectifs et il pourrait ainsi se racheter de son départ précipité en 2011 qui avait été très mal pris par les supporters. »