Le consultant de Canal+ est tombé, lui aussi, sous le charme tactique de André Villas-Boas, le coach de l’OM.

“On a assisté à un bel affrontement, physique mais surtout tactique, entre Marseille et Rennes. Auteurs d’une bonne première période, les Bretons ont ouvert le score par Niang sur un joli centre de Da Silva. A ce moment-là, les Rennais étouffaient l’OM, avec un Sarr inexistant au poste de milieu offensif droit, un Benedetto sevré de ballons et un Rongier qui n’arrivait pas à se situer. Mais au repos, la réponse tactique de Villas-Boas a été excellente. Il a sorti Amavi pour faire entrer Radonjic, avec une réorganisation qui a entraîné six autres changements dans le schéma de l’équipe. En général, on considère que ça fait beaucoup. Mais là, ça a bien fonctionné. Marseille a montré plus d’allant, a mieux tenu le ballon et s’est montré globalement plus dangereux, même s’il lui a fallu un coup de pied arrêté pour égaliser, avec cette tête au premier poteau de Caleta-Car sur un corner bien frappé par Sarr”, a indiqué, sur son blog, l’éditorialiste de Canal+.