Hier soir, l’Olympique de Marseille s’est incliné au Groupama Stadium de Lyon (1-0). Une défaite qui pose surtout des questions autour de la capacité offensive de l’OM, et d’un joueur en particulier, passé totalement au travers de son match.

Plutôt solide défensivement, l’Olympique de Marseille n’a pratiquement jamais inquiété Anthony Lopes hier soir. Une énorme lacune offensive qui vient avant tout du buteur marseillais pour le consultant de RMC, Jérôme Rothen. Installé à la pointe de l’attaque en l’absence de Dario Benedetto, Valère Germain aura traversé ce quart de finale de la Coupe de France comme un fantôme.

« Marseille a bien joué techniquement. Moi j’ai bien aimé le milieu de terrain de l’OM. Ça permute, Payet vient s’intercaler dans le jeu parce qu’il n’est jamais servi sur le côté. Sakai avait des problèmes pour lui donner des ballons. Lopez n’est pas resté sur son côté droit et heureusement pour lui. Il est venu participer au jeu même s’il n’a pas fait un grand match. Rongier, Sanson, Strootman… Ils ont des repères, ils permutent, ils ne perdent pas le ballon. Après oui, il faut passer les lignes adverses… Mais Valère Germain, on n’apprend rien, il ne peut pas être numéro 9 de l’OM ! »