Le club phocéen veut se séparer d’Adil Rami avec le lancement d’une procédure de licenciement. Philippe Piat, co-président de l’UNFP, syndicat des joueurs, a évoqué le dossier dans L’Equipe.

“Quand tu veux éliminer ton chien, tu dis qu’il a la gale. Si l’OM veut rompre le contrat d’Adil Rami parce qu’il a raté un entraînement, le club va perdre. Ils vont se casser les dents devant la commission juridique de la Ligue. Tu loupes un entraînement, on te résilie ton contrat… C’est impossible. Pour moi, il s’agit d’une voie de garage. Quand il a raté l’entraînement, est-ce qu’ils l’ont mis à pied ? Je ne suis pas sûr qu’ils aient respecté les règles. Mais même s’ils l’ont fait, au pire, il risque quelques jours de mise à pied.”