Selon Globo Esporte, qui a réuni un panel d’experts, le défenseur de l’OM Alvaro Gonzalez a prononcé le mot “mono” signifiant singe en espagnol à l’encontre de Neymar durant le dernier match entre Marseille et le PSG.

C’est une affaire qui fait autant de bruit en Europe qu’au Brésil. La star de la Seleção aurait été victime d’insulte raciste pendant un match de football.

Nous sommes le dimanche 13 septembre, l’OM et le PSG s’affrontent en clôture de la 3e journée de Ligue 1. Si l’OM a décroché sa première victoire depuis 10 ans face à Paris, nous retiendrons également les 14 cartons jaunes et 5 rouges. Un match houleux où les joueurs se sont copieusement insultés. Mais un, Alvaro Gonzalez, aurait dépassé les limites en lançant des propos racistes envers Neymar. S’il est difficile d’entendre l’insulte à la télévision, Neymar s’était insurgé sur le terrain mais également sur ses réseaux sociaux. Pour connaître la vérité, le média brésilien a fait appel à des experts en lecture sur lèvres qui ont affirmé reconnaître le mot “mono” donc singe sortir de la bouche du défenseur marseillais. Des propos graves et inadmissibles qui pourraient coûter très cher à l’arrière central espagnol si l’analyse s’avère véritablement exacte.