Auteur de prestations pas vraiment convaincantes à l’OM, Kostas Mitroglou est rapidement devenu la tête de turc du public marseillais. Mais aucun problème pour le buteur Grec, les critiques « ça ne (le) touche pas ».

Pas vraiment en odeur de sainteté à l’Olympique de Marseille, Kostas Mitroglou espérait s’offrir une nouvelle santé au PSV, dans le championnat néerlandais. Visiblement, ça ne lui réussit pas fort non plus. Le Grec n’a inscrit que 2 buts en 12 matchs sous ses nouvelles couleurs. Mais face aux critiques Mitroglou reste de marbre, il l’a rappelé dans un entretien accordé à France 24.

« Marseille est considéré comme l’une des plus grandes équipes en France. C’est d’ailleurs la seule à avoir remporté la Ligue des Champions. La pression y est donc logiquement élevée. Idem en ce qui concerne les critiques. Le travail du buteur c’est de marquer. Quand ça ne vient pas, les critiques arrivent. Lors de ma première année à Marseille, j’ai marqué 13 buts en 30 matches. Et l’équipe a atteint la finale de la Ligue Europa. Tout le monde peut critiquer, mais ça ne me touche pas. Quand vous jouez dans des clubs de haut niveau, tout le monde a de grosses attentes vis-à-vis de vous. C’est normal de critiquer. Que ce soit juste ou pas, ça n’a pas d’importance. »