Ces trois lettres sont AVB. S’il avait su plus tôt qu’André Villas-Boas allait devenir entraîneur, Roland n’aurait pas quitté l’Olympique de Marseille.

Rolando, 34 ans aujourd’hui, a passé quatre ans à Marseille, entre 2015 et 2019. Désormais joueur à Braga, au Portugal, son pays, l’ancien défenseur central de l’OM est revenu sur les conditions de son départ du club phocéen, dans un entretien accordé à RMC.

«À la fin de ma troisième année, j’étais en fin de contrat et mon cycle à l’OM était pratiquement arrivé à son terme. Le club m’avait parlé d’une possible prolongation mais ma tête était déjà tournée vers une aventure ailleurs, dans un autre pays. J’avais des négociations bien avancées et je me suis blessé. Je suis revenu en un temps record. J’ai tout donné. Et, à la fin de cette saison, je suis parti. Le club connaissait de nombreux changements et j’ai senti que j’avais besoin d’autre chose. Bon… Le hasard a fait qu’un mois après mon départ, alors que j’avais dit au revoir à tout le monde, André Villas-Boas est arrivé, avec lui, les choses auraient peut-être été différentes.»