Alors que le doute persiste autour de la possibilité ou non de terminer la saison de Ligue 1 en cours, le président de l’UCPF réclame de la cordialité entre les présidents Eyraud et Aulas.

En début de semaine dernière, les présidents de l’Olympique de Marseille et de l’Olympique Lyonnais se sont lancés dans une guerre par médias interposés. De quoi susciter de nombreuses réactions, comme celle du président de l’UCPF, syndicat patronal représentant les clubs de football français.

« C’est indécent. Dieu sait si ce sont des gens intelligents et respectables qui ont accompli des choses fantastiques. Mais dans ces périodes, il ne peut pas y avoir de privilégiés. Et ceux qui sont privilégiés doivent être d’autant plus au service des autres. Aujourd’hui la priorité c’est la santé du monde puis le respect des consignes. Le sport est accessoire. C’était d’ailleurs l’un des points de divergence avec quelques-uns. Il y a des règles éthiques à respecter et une certaine morale à avoir aussi. Ce qui n’exclut pas que chaque club, chaque entreprise pensent à ses collaborateurs, à ses difficultés pour trouver la meilleure solution », a réagi Claude Michy dans une interview accordée à La Montagne.