Accusé de ne pas respecter les règles du fair-play financier, l’Olympique de Marseille va voir son cas être examiné par l’instance de jugement du contrôle financier des clubs dans les prochains jours. Des menaces venant de l’UEFA auxquelles le club Phocéen a rapidement répondu via un communiqué officiel.

« L’Olympique de Marseille prend acte de la décision de la chambre d’investigation de transmettre le dossier du club à la chambre de jugement de l’instance de contrôle financier. Depuis le début du projet, l’OM n’a jamais caché la nécessité d’investir massivement sur les fonds propres de son actionnaire pour relancer le club et afficher à nouveau des ambitions élevées. Le club a désormais enclenché la deuxième phase de son projet qui fait de la pérennité économique et du retour à l’équilibre financier un objectif essentiel. Dans ce but, il collabore pleinement et en toute transparence avec l’UEFA, et espère être traité équitablement vis-à-vis des autres clubs français et européens. Cette décision n’altère en aucun cas la volonté du club et de son actionnaire de poursuivre la construction d’un OM sportivement ambitieux et économiquement pérenne. »