L’Olympique de Marseille affiche un résultat financier loin d’être satisfaisant.

La situation financière de l’OM est catastrophique ! La gestion du club par son président, Jacques-Henri Eyraud, et son actionnaire, Frank McCourt, pose aujourd’hui des questions. Les comptes de la holding Eric Soccer ont été publiés cette semaine. Le déficit du club pour la saison 2018-2019 dépasse les 91,5 M€, une situation désastreuse et plus mauvaise que le déficit affiché lors de la saison précédente (78,5 M€). 

Cette situation s’explique par plusieurs mauvais actes dans la gestion des dirigeants olympiens. Les salaires énormes accordés à Kevin Strootman, Dimitri Payet et même de Mario Balotelli, pigiste de la deuxième partie de saison en 2018-2019. Il faut ajouter les achats effectués par l’OM (Benedetto et Rongier) pendant l’été alors même que l’UEFA avait déjà alerté le club sur sa mauvaise situation financière.

Un accord de règlement à 30M€

L’accord de règlement signé avec l’UEFA indique que “l’OM s’engage à présenter un résultat déficitaire de 30 M€ au maximum pour l’exercice s’achevant en 2020, de 0 million pour l’exercice s’achevant en 2021.” 

Pour mieux comprendre, l’OM doit réduire ses pertes à 30M€ au 30 juin 2020. Si la direction du club marseillais ne trouve pas une nouvelle source de revenus (vente de joueurs ou nouveaux partenaires…) avant le 30 juin 2020, Marseille pourrait être très lourdement sanctionné par l’UEFA. Par exemple, l’instance pourrait prononcer une interdiction de recrutement lors des prochains mercatos.

Reste à savoir quel joueur l’OM pourra vendre avant le 30 juin 2020 : Sanson, Kamara, Thauvin…? Dans une période difficile pour le marché des transferts avec l’Euro 2020. Sans parler du recrutement phocéen avant une probable participation à la Ligue des Champions…