La Provence a expliqué pourquoi Hiroki Sakai (OM, 29 ans) était parvenu à se faire opérer malgré l’urgence sanitaire et la réquisition des cliniques privée.

Dans son édition du jour, le quotidien révèle que l’international japonais a pu bénéficier d’une intervention chirurgicale, car sa blessure à la cheville résultait “de coups reçus” et pouvait impacter “sa santé et, de facto, ses chances de travailler correctement”. Pour rappel, il a été opéré par le docteur Christophe Cermolacce, à la clinique Juge, et sera absent durant les deux prochains mois.

Sakai a disputé 21 matchs de Ligue 1, cette saison.