Patron de la défense Strasbourgeoise à seulement 19 ans, Mohamed Simakan peut laisser beaucoup de regrets aux dirigeants de l’Olympique de Marseille. Pourtant fan du club phocéen, il explique comment il a été contraint de quitter le centre de formation.

Véritable révélation Strasbourgeoise cette saison en Ligue 1, Mohamed Simakan aurait pourtant pu faire le bonheur des supporters marseillais. Formé au club phocéen, le défenseur central de 19 ans a confié à l’Equipe les raisons de son départ précipité en 2015.

« L’OM, je l’ai suivi d’abord à la télé, mon père était fan. On se rassemblait tous dans un petit snack pour regarder les matchs. Je me suis mis à kiffer ce club, la ferveur, ces joueurs qui se battaient pour le maillot, comme Mamadou Niang. Ça a été le coup de foudre. Quand on m’a proposé d’intégrer l’OM, ça a été extraordinaire. J’y ai vécu des moments incroyables, c’est impossible de dénigrer ce club qui m’a fait grandir. Mon départ ? Le contrat fait un peu partie des causes. A ce moment-là, tu penses plus à profiter, à être heureux, qu’à être pro. C’était une période où j’avais du mal à retrouver mes repères dans le foot, je perdais du plaisir et mes parents le voyaient. On a préféré aller voir ailleurs. »