Alors qu’il cherche désormais à quitter Fenerbahçe, Adil Rami est revenu sur son départ compliqué de l’Olympique de Marseille. Une histoire qui se finit mal, mais dont il préfère avant tout garder les bons souvenirs.

Dans un entretien accordé au Parisien, le défenseur central de 34 ans est revenu sur son passage écourté à l’Olympique de Marseille. Il est ensuite allé s’exiler en Turquie, où il cire encore aujourd’hui le banc du Fenerbahçe. À la recherche d’un nouveau challenge, Adil Rami ne serait d’ailleurs pas contre un petit retour en Ligue 1.

« Pourquoi ça s’est si mal fini avec l’OM ? Quand on connaît l’histoire, ça a été très choquant et lunaire de se faire virer. J’étais ultra-motivé pour prendre une revanche lors de ma troisième saison à Marseille. Le président du club (Jacques-Henri Eyraud) en a décidé autrement. À l’OM, on m’a coupé l’herbe sous le pied. J’avais un plan de carrière avec l’OM. J’étais proche de mes enfants. Tout a été chamboulé et il a fallu m’adapter. Il faut l’accepter. Je reste positif malgré tout sur mon passage à Marseille. »