Dans un entretien accordé à L’Equipe, le nouvel homme fort de l’Olympique de Marseille, Dario Benedetto, a évoqué la disparition de sa mère en plein match de football.

C’était il y a 17 ans, l’attaquant de l’OM n’était âgé que de 12 ans au moment des faits. “J’ai commencé à jouer dans mon quartier vers six ou sept ans, situe l’Argentin. Dans l’équipe de mon quartier, donc, sur un terrain à sept contre sept. À l’âge de douze ans, j’ai fait un essai à Independiente qui a duré deux mois. C’était la première fois que je jouais sur grand terrain. Ils m’avaient dit qu’ils allaient me prendre. Je jouais toujours avec mon club de quartier avec lequel je disputais un Championnat. Le jour de la finale, ma mère s’est évanouie (en tribune, ndlr) et elle a perdu la vie. Arrêt cardiorespiratoire. J’ai quitté Independiente, j’ai quitté mon club de quartier, j’ai arrêté le football. Pendant trois ou quatre ans, je n’ai joué qu’avec mes amis.”