Manuel Amoros pense que les dirigeants de l’OM et André Villas-Boas pouvaient s’attendre à ce que Jordan Amavi (25 ans) soit sifflé par le stade Orange Vélodrome.

“De toute manière, quand on est joueur de l’Olympique de Marseille, à un moment donné, il faut savoir être avec le public. Actuellement, Amavi n’est pas dans une forme euphorique, est-ce que ce n’est pas une faute de Villas-Boas de l’avoir fait jouer au Vélodrome ? Je crois que les supporters ont envie d’avoir autre chose. Le club n’a pas pu recruter, il y avait (Christopher) Rocchia et l’OM aurait pu le garder pour mettre un peu la pression sur Amavi”, a lancé l’ancien latéral droit dans les colonnes de La Provence.

Amavi était remplaçant lors du dernier match des Phocéens disputé à Amiens (1-3).