En conflit avec le groupe ultra du Kop Virage Nord (KVN), Marcelo a été insulté et victime de jets de projectiles à Toulouse. Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, sort du silence.

“Ça fait partie de l’institutionnel et on ne doit pas pénaliser le sportif, surtout que nous sommes en pleine remontée. Je vais prendre le problème en main avec ‘Juni’. On a proposé une réunion au KVN. J’attends leur réponse ce soir (hier soir) ou demain (aujourd’hui). Ça va être compliqué avant Benfica mais dans la semaine certainement. On doit passer au-dessus des réticences entendues”, a lâché le dirigeant dans L’Equipe.