Après la rencontre face à Marseille, le gardien lyonnais Anthony Lopes a avoué qu’il en rajoute souvent lors de ses duels face aux attaquants.

“Sur le premier choc que j’ai eu avec lui, il faut jouer aussi un peu à l’intox. Je l’ai senti arrivé derrière moi, j’étais en difficulté, donc voilà. Sur la seconde, ce n’est pas lui qui me fait mal, c’est moi qui me fais mal tout seul en retombant, je me mets un sacré coup de coude dans les cotes”, a indiqué Lopes.