Milieu de terrain français du Montpellier Hérault SC, Jordan Ferri est revenu sur son départ de Lyon, pas forcément évident.

“La séparation avec Lyon a été douloureuse, mais elle était nécessaire pour la suite de ma carrière, a-t-il expliqué lors d’un entretien accordé à RMC. J’arrivais à un tournant, je devais faire un choix. Je l’avais déjà fait en faisant ce prêt à Nîmes, c’est ce qui m’a permis de rebondir à Montpellier. Bien sûr, c’est un sentiment spécial de quitter son club formateur. Lyon m’a tout donné, j’y suis arrivé à l’âge de 15 ans, j’ai quitté ma famille pour venir à Lyon. Cela m’a permis de signer professionnel, de m’offrir de grands moments d’émotion et pour ça, je serais éternellement reconnaissant à l’OL.” Il espérait jouer davantage : “Mon temps de jeu ne me satisfaisait pas. J’avais la possibilité de rester à Lyon, j’avais de très bons rapports avec le staff, mais c’était mon choix, de signer dans un club où j’aurais plus de temps de jeu.”