Après les débats sur les décision arbitrales de M. Wattellier (pénalty en faveur de l’OL, exclusion de Diallo pour Metz), lors de la rencontre OL – Metz, Jean-Michel Aulas a tenu à remettre les pendules à l’heure. Le boss des Gones n’y est pas allé de main morte.

«On a vu dans les tribunes, il a fallu que je sois exfiltré. Cela traduit quelques fois la bêtise des gens, quelques fois l’inconstance par rapport à un certain nombre de process qui ne sont sans doute pas au point. Il faut non pas revoir la qualité de l’arbitrage mais peut-être la manière qui permet d’exprimer cet arbitrage. C’est un peu long. Mais on a regardé attentivement toutes les images, il n’y a pas eu d’erreur de l’arbitre. Il y a évidemment un coup de coude (de Diallo sur Marçal) qui mérite carton rouge, évidemment une main (sur le penalty). Evidemment sur le penalty, le gardien est à un mètre de sa ligne. Je comprends que les supporters soient énervés. Que les joueurs, qui étaient généreux sur les coups, le soient, c’est dommage. Mais je pense qu’ils pestaient contre eux-mêmes. En tout cas, ils ont une très belle équipe » a pesté le Président des Gones après la victoire des siens contre Metz.