Cible des supporters de l’OL depuis le début de saison l’entraîneur Bruno Genesio peut encore compter sur son président Jean-Michel Aulas.

“Bruno a une relation très forte avec les joueurs, a indiqué le boss de l’OL dans L’Equipe. Au niveau des dirigeants, il est également très apprécié. Ils savent qu’il a beaucoup évolué depuis deux ans et demi. Mais ce mouvement de contestation est aussi un mouvement des plus jeunes, qui ont un avis sur tout, pas forcément étayé d’ailleurs. Un lobby s’est créé. Ce sont des supporters très sympas, au demeurant très jeunes. Ils ont un peu le complexe du Paris Saint-Germain, ils aimeraient qu’on le concurrence un peu plus.”