Président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas est revenu sur le mercato et la situation actuelle de Nabil Fekir en instance de départ.

 

Alors que le directeur sportif de l’OL, Juninho, s’était montré plutôt pessimiste jeudi au sujet du futur du champion du monde dans le Rhône, le président lyonnais a assuré que toutes les options étaient envisageables dans ce dossier. “Nabil arrive à un an du terme de son contrat donc il peut y avoir des tentations de clubs (éventuellement intéressés) de laisser traîner la situation. Ceci étant, nous avons les reins suffisamment solides pour économiquement attendre. Et ce serait même une très bonne nouvelle qu’il ne trouve pas de club à sa dimension, puisqu’on rentrerait alors dans une négociation pour le prolonger (…) J’ai toujours respecté, avec Nabil comme les joueurs qui l’ont précédé, leur souhait le plus profond.

Là, actuellement, il dit qu’il veut partir. Encore une fois, Nabil mérite un club à sa dimension, et s’il ne le trouve pas, nous serons très heureux d’essayer de le prolonger”, a insisté le président Aulas pour RMC Sport.