Le gardien formé à Nice n’a pas digéré fin 2017 de passer numéro 2 dans la hiérarchie des portiers chez les Aiglons. Yoan Cardinale (26 ans) est donc tombé en dépression avant de se reprendre en mains. Un témoignage rare.

“Au début, je me suis beaucoup renfermé sur moi-même. J’ai commencé à faire une dépression. Je restais chez moi. Je m’embrouillais tout le temps avec ma copine. Pour un rien. Je ne voulais voir personne, je ne voulais entendre personne. À l’entraînement, j’ai même voulu me battre avec Gautier Lloris, alors que Gautier, c’est vraiment une crème : lors d’une opposition, il m’avait mis le ballon dans le nez. J’avais pété les plombs. Alors que ce n’était rien ! J’étais à fleur de peau. Ça a duré un bon mois et demi. Comment je m’en suis sorti ? En essayant de relativiser. En faisant autre chose. C’est con, mais j’allais marcher”, a indiqué Cardinale dans les colonnes de L’Equipe.