Le président de la Fédération Française de Football (FFF) Noël Le Graët, a estimé que le choix de la LFP d’instaurer l’arbitrage vidéo dans le foot français est le bon.

Si tout est au point, on devrait démarrer dès le début de saison (2018-2019). Je crois que c’est une bonne initiative, tous les présidents de clubs le souhaitent, les arbitres aussi, les autres observateurs aussi je crois. C’est un progrès incontestable, on arrivera certainement à être sans faute dans peu de temps. Pour le moment il y a quelques petits réglages mais comme on est sur des choses relativement simples, le carton, le hors-jeu qui pose encore énormément de problèmes, je crois que c’est un progrès dans le football“, a tout d’abord déclaré le boss de la “trois F”.

Avant d’ajouter : “Il est certain qu’un arrêt ne doit pas dépasser 30 secondes, 20 secondes. Actuellement on est souvent à 50 secondes parce que ce n’est pas encore tout à fait performant. On doit diminuer ce temps de décision. C’est un projet qui va démarrer, il y aura peut-être un peu de difficulté au départ. Mais ça ne peut que rendre service aux arbitres qui en ont bien besoin. Je pense que c’est mieux de l’avoir que de ne pas l’avoir.