Si le préfet avait limité le déplacement des supporters nîmois à 500, ces derniers se rendront à Saint-Étienne à plus de 1 000, pour la Coupe de France.

Les fans de Nîmes n’ont pas accepté la décision de la préfecture de la Loire, laquelle a limité à 500 leur nombre pour le match qui se disputera à Geoffroy-Guichard, le 7 janvier. Les associations de fans nîmoises ont publié un communiqué pour s’expliquer : “Il n’y a aucune raison valable pour que les Nîmois payent les déboires internes des Verts et l’incompétence des autorités à organiser une manifestation sportive“, lancent-elles notamment.

Les Magic Fans ont quant à eux salué “l’initiative des supporters nîmois de défier la Préfecture de Loire en annonçant braver la limitation des places“, rapporte L’Équipe. Ils jugent que “la désobéissance civile est la seule solution pour démontrer l’absurdité de la répression actuelle et la nécessaire prise en compte du rôle incontournable des supporters“.