L’été dernier, alors qu’il négociait son retour au Barça, Neymar avait proposé un accord avec le club catalan pour renoncer à une partie de sa prime de transfert. Un an plus tard, le club catalan a gagné sur toute la ligne.

C’est un détail croustillant des tractations entre Neymar et le Barça que révèle le quotidien espagnol Sport. Alors que les deux parties étaient en litige pour une prime de transfert de quelque 43 millions d’euros, le Brésilien s’était dit prêt à ne plus réclamer que 30 millions, l’été dernier, lorsqu’il était désireux de quitter le PSG pour retourner à Barcelone. Finalement, Neymar est resté en France et la procédure judiciaire a suivi son cours.

Selon une décision de justice prononcée cette semaine en Espagne, le FC Barcelone ne doit ni les 43 millions d’euros réclamés par le Brésilien devant les tribunaux, ni les 30 millions “seulement” qu’il était prêt à percevoir en cas de retour en Catalogne. Les juges ont à l’inverse condamné Neymar à rembourser 6,7 millions d’euros de trop-perçu au Barça !