Vahid Halilhodzic a expliqué devant la presse comment devenir un bon entraîneur de football.

“Pour être un bon entraîneur, il faut avoir des compétences. Il faut passer des diplômes. Moi, je les ai passés pendant trois ans, et j’ai beaucoup voyagé pour voir différentes méthodes d’entraînement, notamment à l’Ajax et à la Juventus. J’ai pris beaucoup de notes. Pour devenir entraîneur, ça ne suffit pas d’avoir été un bon joueur. Il y a un aspect social, la communication, la pédagogie, ce n’est pas seulement le terrain”, a expliqué le coach de Nantes en conférence de presse.

Avant de poursuivre : “Une équipe de première division, c’est une Formule 1. Et quand tu n’as pas d’expérience, ce n’est pas facile. Oui, c’est facile d’arriver devant une caméra et de dire : “On fait ci ou ça”. Mais pour préparer des séances d’entraînement sur une semaine, il faut un peu de temps. Tu dois te faire virer deux ou trois fois, avoir de l’expérience. Il faut quelques années d’expériences, pas toujours positives.”