Le FC Nantes n’a pas laissé sa part de recettes après la qualification pour les demi-finales de la Coupe de France mercredi au détriment de l’AS Vitré (National 2). Mercredi, les 11 086 spectateurs au stade Francis-Le Basser de Laval où s’est déroulée la rencontre ont rapporté à Nantes 41 218 euros, selon Ouest-France, soit moins de 0,07 % du budget de Nantes, estimé à 60 millions d’euros environ, mais presque 5 % de celui de l’AS Vitré (moins de 800 000 euros).

Un retour de bâton pour avoir tenu tête aux Nantais ? Nantes avait proposé à Vitré d’accueillir le quart de finale à la Beaujoire et de lui céder la totalité de la recette, s’il se déroulait à la date prévue, le 27 février. Mais les Bretons avaient refusé, insistant pour jouer à Laval, plus proche, et obligeant ainsi la Fédération française de football à décaler la rencontre au 6 mars, car l’équipe de France féminine disputait un match amical dans ce stade le 28 février.