Après son départ de la sélection espagnole, Robert Moreno livre sa première réaction. Remplacé par Luis Enrique sur le banc, il a qualifié le pays pour le prochain Euro 2020.

“Evaluer les dernières heures de travail, voire les derniers jours, ne ferait qu’entraîner une spirale de reproches et de justifications pour chacune des parties. Je ne vais pas le faire. Je n’en vois pas le sens, j’ai la conscience tranquille. Il est impossible de plaire à tout le monde, mais je vous dis sincèrement que je respecte toutes les opinions. J’ai toujours soutenu que j’étais un homme de parole, que je ne serais pas un obstacle si Luis Enrique décidait d’entraîner. Je l’ai fait même si cela signifie mon départ.”