Le Real Madrid s’est facilement qualifié pour la finale de la Coupe du monde des clubs en dominant les Mexicains de Cruz Azul (4-0), avec notamment un but de Benzema.

Le Real Madrid n’est pas venu en vacances au Maroc. Mais bien pour repartir avec un nouveau trophée. Les Mexicains de Cruz Azul, champion d’Amérique du Nord et balayés ce mardi en demi-finale de la Coupe du monde des clubs (4-0), peuvent en attester. Carlo Ancelotti avait envoyé un message clair en alignant son équipe-type du moment au coup d’envoi : les Merengues ne sont pas là pour rigoler.

Un sentiment qui s’est confirmé sur le terrain, où Cristiano Ronaldo et consorts ont été appliqués et ont joué avec sérieux jusqu’au bout. Pour au final une victoire facile, avec quatre buteurs différents, deux dans chaque mi-temps. Ramos a ouvert le score en reprenant un coup franc de Kroos (15e), avant que Benzema ne double la mise en coupant la trajectoire d’un centre de Carjaval (36e). La donne aurait pu être différente si Casillas n’avait pas stoppé un penalty alors que le score était de 2 à 0 (38e).

Benzema, titulaire au contraire de Varane, entré en fin de match, était également au départ de l’action du troisième but, inscrit par Bale sur un service de Ronaldo (50e). Le Portugais est par contre resté muet, se contentant d’une nouvelle passe décisive pour Isco, qui s’offrait le quatrième et dernier but madrilène (72e). De quoi faire le plein de confiance et regarder sereinement l’autre demi-finales entre les Argentins de San Lorenzo, qui partiront favoris, et les Néo-Zélandais d’Auckland mercredi.