D’après les informations obtenues par Forbes, le Milan AC pourrait déjà être revendu par Yonghong Li, sur lequel a plané de nombreux doutes, ces derniers jours.

 

Le propriétaire chinois, dont certaines sources remettent en cause le patrimoine, pourrait rapidement se séparer de son club. Et la situation pourrait être plus délicate qu’elle n’y paraît, puisque Li a emprunté 300 millions d’euros à des taux exorbitants (11 %), au fond d’investissement américain Elliott. Il devra rembourser 300 millions d’euros, selon ESPN, d’ici octobre 2018. Pour rappel, 120 millions d’euros ont servi au recrutement du Milan AC. Le reste des sommes investies cet été 240 millions d’euros au total aurait été étalé dans le temps et devra être réglé dans les mois ou années qui arrivent.

Compte tenu de sa masse salariale, il est également probable que le club lombard va présenter un déficit record, au terme de l’exercice. Pour rappel, à la mi-décembre, l’UEFA indiquera si le business plan qui lui a été présenté par le club lombard l’a convaincu. Dans le cas contraire, les Rossoneri devraient être exclus des coupes d’Europe. L’avenir milanais s’annonce particulièrement compliqué…