Après avoir reçu le premier Ballon d’or de sa carrière hier soir, Megan Rapinoe est revenue sur les choix étranges de Corinne Diacre pendant la coupe du monde féminine. Un tacle bien appuyé.

Ce lundi, Megan Rapinoe a reçu le deuxième Ballon d’or féminin de l’histoire. Une récompense logique au terme d’une saison couronnée de succès pour l’Américaine, championne du monde l’été dernier. Dans un entretien accordé à France Football, la meilleure joueuse du monde est d’ailleurs revenu sur cette compétition et plus particulièrement le quart de finale, contre la France. Et elle n’a pas été tendre avec Corinne Diacre, la sélectionneuse des Bleues.

« Eugénie (Le Sommer) et Amel (Majri) font partie de mes joueuses favorites, a-t-elle déclaré à France Football. J’ai joué avec elles à Lyon. Je ne comprends toujours pas pourquoi Eugénie a évolué à gauche lors de la Coupe du monde. Elle devrait être positionnée plein axe car elle est tellement créative. Ce qui aurait libéré la place pour Amel qui rongeait son frein comme arrière gauche. Je n’ai pas compris le système tactique de l’équipe de France face à nous en quarts de finale (2-1). Mais je suis reconnaissante à la personne qui l’a mis en place. »