Le combat ne s’arrête pas ! La LFP ne négociera pas avec Mediapro. Le Conseil d’administration de la Ligue pourrait faire un choix important ce vendredi concernant l’avenir de la diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 avant un passage devant l’Assemblée générale en début de semaine prochaine.

“Mediapro s’est suicidé”, voici les mots d’un président d’un grand club de Ligue 1 rapportés par RTL. Ce jeudi, la Ligue de Football Professionnel a annoncé la mise en demeure du principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Mediapro refuse de payer les 172 millions d’euros du contrat signé avec la LFP en 2018 concernant les droits TV des championnats professionnels en France. La chaîne Téléfoot serait au bord de l’implosion et la LFP cherche déjà une remplaçante.

La LFP aurait même déjà réalisé “un appel du pied” à Canal+ et BeIn Sports selon les informations de RTL pour récupérer la diffusion du championnat de France. Une association RMC-Canal-BeIn n’est pas à exclure pour permettre au football français de redresser la barre. Pour rappel, RMC Sport dispose des droits de la C1 et la C3 pour cette saison. Canal dispose déjà d’une offre commune avec les trois chaînes ce qui pourrait permettre de voir la Ligue 1, la Ligue des Champions et la Ligue Europa.

Et pourquoi pas Amazon ?

La Ligue n’exclut pas non plus l’arrivée des GAFA pour diffuser la Ligue 1 même si cette possibilité apparaît selon nos informations peu probable à l’exception d’Amazon. Les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 vont donc devoir choisir leur avenir. Pour palier à ce non-paiement de Mediapro, la LFP serait sur le point de signer un emprunt avec un taux à 4%. Les prochaines heures s’annoncent décisives pour le football français.