L’entraîneur de l’OM Rudi Garcia a évoqué l’arrivée du milieu de terrain Kevin Strootman.

“Bien sûr. Il me connaît, je le connais, je sais ce qu’il peut apporter sur le terrain, on l’a vu à Monaco : une capacité à jouer simple, en une touche, à bonifier certains ballons, à ne pas en perdre. Il est collectif, il a de l’impact athlétique, il est bon de la tête”, a indiqué le technicien dans La Provence.

Avant de poursuivre : “Même si j’ai senti mes joueurs abattus mais loin d’être résignés sur le deuxième but de Monaco, il est l’un de ceux qui ont montré par le geste qu’il fallait repartir de l’avant. (…) Il hait la défaite. Tout le monde aime gagner, mais il y a ajouté la haine de la défaite. Et j’ai aimé, sur le troisième but, de Valère (Germain), le voir aller prendre Adil Rami (fautif sur les 2 buts adverses, ndlr) par l’épaule et le réconforter. C’est ça l’attitude d’un leader”.