Libre depuis l’échéance de son contrat avec l’OM, Mario Balotelli n’est pas spécialement pressé de parapher ses initiales sur un tout nouveau bail. L’attaquant ne reviendra probablement pas à l’OM mais possède plusieurs touches en Italie. Problème ? Ses conditions financières.

Lui et son célèbre agent, Mino Raiola, comptent bien signer un pont d’or l’année prochaine. Avec une indemnité de transfert gratuite, les deux hommes pensent mener la danse lors des négociations. Mais pour quelles exigences ? Minimum 4 millions d’euros par saison sans compter la prime à la signature. Sauf que le clan italien n’a pas pris en compte les finances des clubs intéressés. Deux reviennent avec instance du côté de la Serie A, Brescia et Parme. Avec de telles conditions, difficile d’imaginer “super mario” vêtir le maillot de ces formations.