Totalement largués en Premier League, les Citizens de Pep Guardiola vont maintenant devoir lutter pour la seconde place du championnat d’Angleterre. Une situation inédite qui fait très mal à Bernardo Silva.

Après 25 journées de championnat, les Reds de Liverpool comptent déjà 22 points d’avance sur le champion en titre Manchester City. Autant dire que les hommes de Pep Guardiola peuvent déjà dire adieu à leur joli trophée. Un constat particulièrement douloureux pour l’ancien Monégasque Bernardo Silva, qui s’est confié au micro de Sky Sports.

« La Premier League est une énorme déception, surtout d’être si loin de Liverpool, et maintenant, nous devons nous battre pour la deuxième place. Ça fait très mal, car quand on commence une saison, on a toujours envie d’être le plus performant en Premier League. C’est la compétition principale et la plus importante pour les fans. Personne ne s’attendait à ce que nous soyons aussi loin de Liverpool en janvier ou février. »

Mais que le Portugais se rassure, il leur reste encore la Ligue des Champions. À moins que le Real Madrid de Zinedine Zidane ne les fasse rapidement déchanter ?