Si les sanctions prises par l’UEFA en fin de semaine dernière pourraient avoir des conséquences dramatiques sur l’effectif de Manchester City, les dirigeants des Sky Blues peuvent toujours compter sur Pep Guardiola et son protégé Raheem Sterling.

Un capitaine n’abandonne pas son navire. La sanction est tombée vendredi soir : Manchester City écope de 30 millions d’euros d’amende et ne pourra pas disputer les deux prochaines Ligue des Champions en raison du non-respect des règles du fair-play financier entre 2012 et 2016. Un véritable coup de massue pour un club qui commençait à véritablement toucher du doigt le premier trophée européen de son histoire. Plusieurs cadres de l’équipe sont déjà annoncé sur le départ, à l’image de Bernardo Silva, qui n’a pas caché son envie de retourner au Portugal.

Mais au centre de ce cataclysme, le champion d’Angleterre aperçoit encore un petit rayon de soleil. D’après les informations du quotidien allemand BILD, Pep Guardiola aurait déjà refusé les avances du Bayern Munich, de la Juventus Turin et du Paris Saint-Germain pour la saison prochaine. L’ancien entraîneur du Barça aurait même lancé à Sky Sport : « Quelle que soit la ligue dans laquelle nous nous trouverons, je serai toujours là. Même s’ils nous mettent en D2, je serai toujours là. C’est le moment de rester ensemble ». Et ce n’est pas tout. Annoncé dans le viseur du Real Madrid, le petit chouchou du tacticien espagnol Raheem Sterling, aurait aussi fait part de sa volonté de rester à Manchester City, même sans Ligue des Champions.