Tony Parker souhaite se faire respecter par les jeunes du centre de formation de l’OL.

Le futur président de l’OL Group souhaite déjà se faire respecter par les jeunes du centre de formation de l’Olympique Lyonnais. Dans une interview à Eurosport, Tony Parker a évoqué le poste de président de l’OL qu’il devrait prendre lors du départ de Jean-Michel Aulas. L’ancien joueur de NBA y répond très franchement et souhaite déjà mettre des règles en place.

“Amandine (Henry) pourra toujours m’appeler ‘Tony’ car elle m’a connu avant, mais, oui, les jeunes peuvent s’habituer à dire Monsieur le Président. (…) La première fois que Jean-Michel m’en a parlé, ça m’a fait chaud au coeur. J’ai pris ça comme un honneur. J’ai toujours voulu investir dans le sport dans sa globalité et faire des trucs parfois inattendus, comme mon investissement dans le ski et Villard. Tout ce que je fais est très réfléchi et les gens comprendront plus tard pourquoi j’ai fait tout ça et gardé un, deux ou trois coups d’avance. Dans cinq ou dix ans, quand tout sera terminé, ils pourront réaliser”, a indiqué l’ancien basketteur lors d’un live organisé par Eurosport.