Le gestionnaire du Groupama Stadium de Lyon a indiqué qu’une plainte a été déposée après des dégradations dans le stade lors de la finale de la Ligue Europa entre l’OM et l’Atletico Madrid.

“On a recensé 105 sièges dégradés, des néons arrachés tout comme des distributeurs de savons et de papier dans les toilettes, ainsi qu’une caméra de vidéo-surveillance arrachée. Des câbles électriques ont également été brûlés par les fumigènes. Ces dégradations ont été commises exclusivement côté Sud (zone réservée aux fans de l’OM, ndlr)”, a indiqué le stadium manager, Xavier Pierrot, au quotidien Le Progrès.