Après Gasset, c’est Jocelyn Gourvennec qui prend la défense du coach de l’Olympique Lyonnais, Bruno Genesio.

“Le traitement qui lui a été réservé est inadmissible. C’est un entraîneur de grande qualité, a indiqué le coach de Guingamp. J’ai l’impression que, sans doute comme lui, on voit plus les défauts que les qualités des entraîneurs français en France. Ce n’est pas illogique non plus. Les entraîneurs qui viennent de l’étranger, on ne les connaît pas, il n’y a pas d’a priori, on les découvre. Alors que les entraîneurs français ont souvent fait leurs armes en France. On ne s’exporte pas beaucoup. Je pense qu’il y a un phénomène de lassitude.”